ARPIP - Pourquoi ?


Parce que :

  • Celles et ceux qui représentent le personnel dans les Institutions de prévoyance (IP) ont besoin d'être formés et informés pour assumer leur mission.
  • La Loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) prévoit bien une gestion paritaire des IP, mais sans en garantir les moyens.
  • Dans les faits, la parité voulue par le législateur aboutit trop souvent à un duel inégal entre l'employeur et son employé qui représente le personnel dans l'IP.
  • Face à un employeur qui dispose de tous les moyens propres à former sa décision: information, état d 'esprit, verbalisation, disponibilité, conseils, le représentant du personnel est souvent gravement prétérité.
  • Il n 'y a pas de défense des droits des affiliés si leurs représentants n'ont pas la possibilité d'argumenter face aux alternatives préconisées du côté employeur.
  • Les systèmes de surveillance ou de contrôle agissent à posteriori.
  • Le seul moyen de corriger cette inégalité consiste à favoriser la formation et l'information des représentants des affiliés.